Caroline Baeriswyl, violon
 

La violoniste Caroline Baeriswyl , née en1976, a eu pour professeur un quartettiste que l’on ne présente plus : Patrick Genet, le premier violon du Quatuor Sine Nomine. C’est au sein de sa classe du Conservatoire de Genève qu’elle se verra décerner, en 1999, un premier prix de virtuosité. Suivant l’exemple de son professeur, elle s’adonne très tôt à la musique de chambre en créant notamment le Quatuor Da Capo à l’âge de seize ans.
Aussi, son talent est remarqué lors des concours : en 1996, elle obtient le prix Maurice Sandoz au concours national des Jeunesses Musicales de Suisse et, en 1998, elle est lauréate du concours Pierre et Renée Glasson.
Aujourd'hui, elle est titulaire du pupitre des premiers violons de l'Orchestre de la Suisse Romande, ce qui lui permet de s'adonner à la musique symphonique comme à l'opéra.
Parallèlement, elle nourrit un grand intérêt à la musique de chambre, notamment avec le quatuor "Florestan" pendant plusieurs années et, depuis 2006, avec

l' "ensemble d-cadences".
Régulièrement, elle occupe le poste de premier violon solo de l'Orchestre des Nations Unies.
Enfin, Caroline Baeriswyl est membre de la "Compagnie du Rossignol" qui présente des musiques et divers contes musicaux ("L'histoire du soldat", "Le Rossignol", entre autres) dans les écoles genevoises et de France voisine.​

Florin Moldoveanu, violon
 

Né à Bucarest, Florin commence à étudier son instrument à l’âge de sept ans. Trois ans plus tard, il gagne le concours « Ciprian Porumbescu Compétition » et se produit pour la première fois comme soliste avec orchestre. Il obtient le diplôme de virtuosité (1er prix avec félicitations du jury) et le diplôme de concert du Conservatoire de Lausanne. Florin est membre de l’Orchestre de la Suisse Romande. 

Verena Schweizer, alto
 

Née en 1973 dans le sud le l’Allemagne, Verena commence très tôt ses études de violon avant de se tourner vers l’alto à l’âge de 14 ans. En tant qu’alto solo aussi bien qu’en quatuor, elle gagne plusieurs 1er prix aux concours des Jeunesses musicales d’Allemagne. Entre 1992 et 1998, elle travaille avec Nobuko Imai à Detmold et avec Rainer Moog à Cologne, ou elle obtient un 1er prix en 1998. Lauréate du Concours européen de musique de chambre en quatuor de La Haye en 1991, elle donne des concerts en Europe et aux Etats-Unis, notamment au sein des orchestres de chambre de Detmold et de Munich ainsi qu’avec le Gustav Mahler Jugendorchester, sous la direction de Claudio Abbado. Elle suit également des cours d’interprétation donnés par les quatuors Vermeer, Brandis et Alban Berg. Verena rejoint l’Orchestre de la Suisse Romande en novembre 1998. 

Hannah Franke, alto
 

Née en 1980 à Berlin, Hannah commence le violon à l'âge de sept ans. Dès lors, elle joue en soliste avec diverses formations de musique de chambre et participe à de nombreux cours d'interprétation ("Margess International"). À partir de 1999, elle se consacre à l'alto et étudie avec Wolfram Christ à la Muskhochschule de Fribourg-en-Brisgau. Parallèlement elle participe aux concerts et tournées du Gustav Mahler Jugendorchester sous la direction de Franz Welser-Möst, puis Claudio Abbado.

En 2003, elle devient membre de l'Orchestre du Festival de Lucerne et, depuis novembre 2004, de l'Orchestre de la Suisse Romande.

Hilmar Schweizer, violoncelle
 

Né en 1969 en Allemagne, Hilmar commence le violoncelle à l’âge de 11 ans. Il fait ses études musicales auprès de Mario Carneiro, à l’Académie de musique de Detmold, où, après ses examens en 1997, il travaille comme assistant. Pour se perfectionner, il participe aux classes de maître données par des professeurs prestigieux tels qu’Arto Noras, Daniel Shafran, Siegfried Palm, Harvey Shapiro, Zara Nelsova et Heinrich Schaffhousois. En tant que membre de différents ensembles de musique de chambre, Hilmar participe à des concerts et enregistrements en Europe, aux Etats-Unis et en Corée. Remplaçant solo de l’Orchestre de chambre de Detmold, il joue aussi dans l’Orchestre du Festival Schleswig-Holstein sous la direction de Mstislav Rostropovich et dans l’Orchestre Gustav Mahler sous la baguette de

Claudio Abbado. Hilmar et membre de l’Orchestre de la Suisse Romande depuis 1998, il y occupe la fonction de soliste-remplaçant depuis 2001. 

Ivy Wong, contrebasse
 

C'est à Hong-Kong, sa ville natale, que Ivy débute l'apprentissage de la contrebasse. Elle poursuit ses études à New York, y obtenant un Master de la Juilliard School et un certificat de pratique orchestrale de la Manhattan School of Music. Elle est également diplômée d'un bachelor en Art Administration et d'un bachelor en

Music Performance de SUNY Purchase. Ses principaux professeurs furent Timothy Cobb, Leigh Mesh et Orin O'Brien.
Elle joue régulièrement avec le NY Philarmonic Orchestra, le NY Classical Players, le NY Festival Orchestra ainsi que le New World Symphony de Miami. Elle prend part à de nombreuses tournées avec le Verbier Festival Orchestra, le Youth Orchestra of the Americas ainsi qu'aux festivals de Moritzburg en Allemagne et au Lake George Music Festival de New York.
En tant que professeur, Ivy a enseigné le solfège à la Juilliard School et a participé au Music Advancement Program de la même école. Elle fait également partie de l'équipe de coachs de l'Orquesta Filarmonica Boca del Rio (Mexique) et Puerto Rico Summer Music Festival.
En Mai 2015, elle enregistre l'album « Out comes woman » avec le groupe de world/pop Honeybird.
En décembre 2015 elle rejoint le pupitre de contrebasse à l'Orchestre de la Suisse Romande et, depuis 2019, elle y occupe le poste de remplaçant solo.

Héctor Sapiña Lledó, contrebasse
 

Né à Cullera dans une famille de musiciens, Héctor fait ses études avec Javier Sapiña à Saragosse ou il obtient un diplôme d'honneur en 2010. Parallèlement il fait son Master à la Haute École de Musique de Genève auprès de Franco Petracchi et Alberto Bocini et il obtient le diplôme d'interprétation avec les plus hautes distinctions.

Comme soliste, il a interprété des oeuvres de Nino Rota, Mauricio Sotelo et Domenico Dragonetti au Victoria Hall avec l'Orchestre de la Suisse Romande, avec le Group Instrumental de Valencia à l'Auditorium National de Madrid, avec l'Orquestra Simfónica de Castellón à l'Auditorium de Castellón et avec l'Orquestra de Valencia à l'Audtorium de Valencia.

Il collabore avec le Group Instrumental de Valencia, le Collegium Instrumentale de Valencia, l'Ensemble Contrechamps et Da Camera.

Héctor est professeur de contrebasse au Conservatoire Supérieur de Musique d'Aragon de 2013 à 2016 et il coach régulièrement des orchestres de jeunes. Il donne également des masterclasses d'interprétation et de préparation aux concours d'orchestre.

Héctor occupe actuellement le poste de premier contrebasse solo à l'Orchestre de la Suisse Romande.

Loïc Schneider, flûte
 

Actuellement 1ère flûte solo de l'Orchestre de la Suisse Romande, Loïc est indéniablement un des flûtistes les plus accomplis de sa génération.
Après des études à Strasbourg, sa ville natale, il étudie à Paris, successivement auprès de Claude Lefèbvre et Sophie Cherrier, tout d'abord au CRR de Paris puis au sein du prestigieux CNSMDP. C'est avant la fin de ses études qu'il est engagé, à 22 ans, 1ère flûte solo de l'Orchestre National de Lorraine par Maestro Jacques Mercier, poste qu'il occupera durant plus de 5 ans.
Après l'obtention en 2005 d'un 1er Prix qui clôture brillamment son cursus, il se lance avec succès dans les joutes des concours internationaux: mention au concours Rampal 2005 (Paris),1er prix du concours Nicolet 2006 (Pékin), 1er Prix du concours Larrieu en 2007 (Nice), 2ème prix du concours de Kobé 2009 et enfin, 1er prix et prix du public du prestigieux concours de l'ARD de Munich. 

Toutes ces récompenses l'ont naturellement amené à se produire tout autour de la planète, notamment en Europe et en Asie, que ce soit en soliste ou en musique de chambre.
Depuis septembre 2015, Loïc Schneider est également maître de cours assistant à la HEMU de Lausanne auprès de José-Daniel Castellon, ce qui lui permet d'équilibrer parfaitement son activité entre musicien d'orchestre, concertiste et pédagogue. 

Nora Cismondi, hautbois
 

Après avoir reçu les premiers prix de hautbois et de musique de chambre du CNSM de Paris dans les classes de J.L. Capezzali, Jacques Tys et David Walter, Nora se

perfectionne auprès de Maurice Bourgue.
Lauréate de concours internationaux tels que le Printemps de Prague (2001), Toulon (2002), l’ ARD de Münich (2003), Sonymusic Foundation Tokyo (2006), elle se produit en soliste dans de nombreuses salles européennes.
Reconnue par ses pairs, elle est nommée Révélation classique de l’Adami en 2005 lors du Midem de Cannes. 
Après 7 saisons à l’orchestre de l’Opéra National de Paris, Nora rejoint l’Orchestre National de France en 2006 au poste de hautbois solo.
Elle est parallèlement l’invitée régulière d’orchestres prestigieux (LSO, Santa Cecilia à Rome) ainsi que d’ensembles de renommée internationale tels que l’Orchestre du festival de Budapest, le Mahler Chamber Orchestra ou encore l’Orchestre de Chambre d’Europe.
Titulaire du C.A. depuis 2006, elle fait partager son expérience lors de nombreuses masterclasses à travers l’Europe et l’Asie et se voit confier la classe de hautbois du CRR de Paris en Septembre 2012.
Elle est actuellement assistante au CNSM de Paris et vient d’être nommée hautbois solo de l’Orchestre de la Suisse Romande. 

Alexandre Emard, hautbois
 

Alexandre Emard, né à Tours (France) en 1978, commence le hautbois à l'age de 8 ans avec Alain Milani ( Joué-Lès-Tours),puis Bernard Delcambre ( CNR Nantes) et Michel Giboureau (CNR Saint-Maur des Fossés).

Lauréat du Concours Européen de Musique en Picardie et du concours international UFAM, Alexandre intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de David Walter et Frédéric Tardy où il obtient un premier prix en 2002, ainsi qu'un premier prix de musique de chambre en quintette à vent dans la classe de Maurice Bourgue.

 

De 2000 à 2002 Alexandre est hautbois solo de l'Orchestre des Jeunes de l'Union Européenne sous les directions de Vladimir Ashkénazy, Sir Colin Davis, Paavo Järvi, et Yakov Kreizberg.

 

En 2001 il joue également comme hautbois solo à l'académie du 20ème siècle  sous la direction de Myung-Whun Chung et Jonathan Nott.

 

Il rejoint  l' Orchestre de la Suisse Romande au poste de cor anglais solo en 2002.

 

En 2012 il est invité par le Royal Concertgebouw Orchestra d'Amsterdam pour sa tournée en Asie sous la direction de Myung-Whun Chung.

Il collabore régulièrement avec l’orchestre Music Aeterna de Teodor Currentzis

et, en 2019, il rejoint les membres de la Soloist Academy.

Guillaume Lecorre, clarinette
 

Guillaume a étudié au Conservatoire de Caen où il remporte, en 1995, des prix de clarinette, de musique de chambre et de formation musicale. La même année, il est admis au Conservatoire de Lyon et obtient en 1999 le diplôme avec mention spéciale pour son interprétation de l’œuvre contemporaine; ensuite il joue régulièrement avec l’Orchestre de l’Opera de Lyon. En 2000, il intègre  L’OSR aux postes de clarinette et clarinette basse, tout en donnant des concerts en France et en Suisse. A plusieurs reprises, il a été soliste au sein de l’Orchestre National de France, sous la direction, entre autre, de Ricardo Muti. 

Jean-Pierre Berry, cor
 

Jean-Pierre Berry étudie le cor dès l’âge de 10 ans.
A 16 ans, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique Paris où il obtient les prix de cor et de musique de chambre à l’unanimité du jury.
Il a été successivement Cor solo de l’Orchestre de Cannes puis de Nice et est actuellement cor solo de l’Orchestre de la Suisse Romande
En 1998 il remporte le 2eme prix du concours international de Toulon et le prix spécial de la Spedidam, le propulsant talent de l année de l’Adami .
Il a pour partenaires de musique de chambre : Paul Meyer, David Grimal, Nobuko Imaï, François René Duchâble, Pierre Yves Artaud, Ray Chen et Kirill Troussov.
Invité dans le monde entier à enseigner lors de masterclasses (Chine, Japon, Brésil, Slovaquie, Espagne, Ukraine), il est depuis 2006 Professeur de cor à la Haute Ecole de Musique de Genève. 

Katrin Herda, basson
 

Katrin commence ses études dans sa ville natale, Wiesbaden, en Allemagne. A la Hochschule für Musik à Fribourg-en-Brisgau elle obtient les diplômes d’enseignement instrumental et de musicien d’orchestre dans la classe de
Prof. K.-O. Hartmann. Pendant la saison 1996-1997 elle est stagiaire à l'orchestre de la radio SWR Freiburg/Baden-Baden.

Elle a occupé, entre autre, le poste de contrebasson-solo au Philharmonisches Orchester Gera avant d’intégrer l’Orchestre de la Suisse Romande en 2000. En parallèle elle enseigne le basson et, de 2003 à 2018, à la HEMU de Genève, le contrebasson. 

Katrin est membre fondateur de l' ensemble d-cadences.

Elle est également membre de la "Compagnie du Rossignol" qui présente des musiques et divers contes musicaux  dans les écoles genevoises et de France voisine.​

Todd Camburn, piano
 

Né aux États-Unis, Todd est chef de chant et pianiste spécialisé dans le lied et la musique de chambre. Il assure ces fonctions à l’Opéra d’Aix-la-Chapelle, au Théâtre de Mannheim, à l’Opéra de Monte-Carlo, au Festival de Salzbourg et au Festival Wagner de Seattle. En 1996, il est nommé chef de chant au Grand Théâtre de Genève. En sus de nombreux concerts de musique de chambre, notamment avec des membres de l’Orchestre de la Suisse Romande, et de nombreux concerts rediffusés à la télévision et la radio en Suisse romande, Todd accompagne en récital des chanteurs de renom comme Nicola Bellerive Carbone, Marie-Claude Chappuis, Jeanne-Michèle Charbonnet, Dale Duesing, Juha Uusitalo au Festival de Savonlinna, ou José van Dam. Depuis 2004, il est professeur d’accompagnement au Conservatoire de Lausanne. 

  • YouTube - Black Circle

© 2019 par l'ensemble d-cadences